HomeMoments clésPensionMa pension, ce n’est pas pour demain, mais j’y pense.
Pension

Ma pension, ce n’est pas pour demain, mais j’y pense.

Même si un grand nombre d’années vous sépare de la pension, il est essentiel d’y penser dès à présent. Il est vrai qu’une fois pensionné, il vous faudra vous débrouiller avec une bourse bien moins pleine qu’au temps où vous étiez salarié, indépendant ou fonctionnaire.

Le montant dont vous disposerez alors dépendra des trois facteurs suivants:

  • La pension légale: si l’on se réfère à l’estimation de l’ OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques), la pension légale d’un travailleur belge équivaut, en moyenne, à 63,70% de son dernier salaire net. Autrement dit, la moyenne revient à 1.100 euros brut pour un salarié et à 900 euros brut pour un indépendant. Le montant que vous recevrez effectivement dépendra du nombre d’années de travail, du montant de vos rémunérations et de votre statut (ouvrier, employé, indépendant, fonctionnaire). Pour obtenir une pension complète, le bénéficiaire doit pouvoir attester d’une carrière de 45 ans. Pour les travailleurs salariés, la preuve de ces années est apportée presque automatiquement. Ce sont surtout les travailleurs indépendants qui doivent tout bien tenir à jour.
  • La pension complémentaire: certains employeurs proposent un plan d’épargne-pension en guise d’avantage extralégal (sous la forme d’une assurance-groupe). Tout le monde n’en bénéficie pas. Et vous? Il peut être intéressant de vous assurer auprès de votre employeur de ce qui est possible ou non dans votre cas. Vous êtes indépendant? Étant donné qu’un indépendant paie moins de cotisations sociales qu’un salarié, sa pension est en général moins élevée que celle d’un salarié. Dans ce cas, réfléchissez aux solutions personnalisées et fiscalement avantageuses que peuvent représenter, par exemple, une pension complémentaire libre pour indépendant ou un assurance individuelle pour dirigeant d’entreprise si vous exercez vos activités d’indépendant sous la forme d’une société. Parlez-en à votre comptable.
  • L’épargne-pension individuelle: ces chiffres vous effraient? Ne paniquez pas. Vous pouvez veiller vous-même facilement à ce que votre niveau de vie ne s’effondre pas une fois pensionné. Une épargne-pension individuelle vous permet de constituer un capital pension tout en profitant actuellement d’un bel avantage fiscal. Plus vous commencez tôt, plus le capital que vous aurez constitué sera important.

Bien évidemment, il existe toujours la solution de l’épargne individuelle. Même si, dans ce cas, vous ne bénéficiez pas d’un avantage fiscal, une épargne périodique reste une bonne manière de se prémunir.