HomeProduitsInvestirInvestir en fondsRecord FundActualitésRecord Fund: commentaires du marché et prévisions

Record Fund: commentaires du marché et prévisions

Le Record Fund – une sicav de droit belge – évolue jour après jour, sous l’influence des changements sur les marchés mondiaux. Découvrez ci-dessous quelles ont été les tendances entre octobre et décembre 2014, ainsi que leur effet sur les compartiments du Record Fund.

Octobre-décembre 2014: une ruée sur les obligations d’État

Le 4e trimestre de 2014 a été surprenant. En voici les principales tendances:
• Les obligations d’État américaines et allemandes ont été achetées en masse.
• Les actions américaines, européennes et japonaises ont atteint des sommets.
• Les matières premières ont fait grise mine.

Penchons-nous plus en détail sur ces points.

Les obligations d’État reprennent le dessus sur les actions et obligations d’entreprises

Au début de l’année 2014, les investisseurs ont clairement préféré les actions et obligations d’entreprises aux obligations d’État. Ce sont surtout les actions de marchés développés – japonais et européens en premier lieu – qui ont récolté leur suffrage. Mais au fil des mois, les formules à taux fixe ont amélioré leur position. Cette évolution s’est poursuivie jusqu’au 4e trimestre de l’année. Elle a même donné lieu à une ruée sur les obligations d’État américaines et allemandes.

Les actions américaines, européennes et japonaises atteignent des sommets

Au 4e trimestre, les actions américaines ont continué d’enregistrer des records. Les actions européennes et japonaises ont elles aussi rebondi en décembre.

Les matières premières font grise mine

2014 n’a pas été un bon cru pour les matières premières. Au 4e trimestre, le prix du pétrole a même atteint son niveau le plus bas depuis 4 ans.

La volatilité des marchés augmente

En 2014, plusieurs secteurs prisés par les investisseurs se sont montrés très volatils. Ainsi, les cours ont notamment fluctué:

  • En janvier au Japon
  • En mars dans le secteur technologique américain
  • En juillet sur le marché à haut rendement

Au 4e trimestre, les investisseurs ont cherché à se préparer à une hausse de taux par la "Federal Reserve" (la banque centrale des États-Unis). De ce fait, le cours des actions est devenu très volatil. Toutefois, le niveau de volatilité est resté très acceptable, bien en dessous de son plus-haut.

L’euro faiblit face au dollar américain

À l’heure d’écrire ces lignes, nul ne sait encore si les efforts de la Banque centrale européenne suffiront pour renforcer l’économie de la zone euro, d’autant que les prévisions inflationnistes ne cessent d’y baisser.

Quel effet sur les compartiments Balanced et Dynamic du Record Fund?

Résultats du compartiment Balanced:

  • Sa valeur nette d’inventaire a grimpé de 25,25 euros (à la date du 1er octobre 2014) à 25,65 euros (à la date du 31 décembre 2014).
  • Ce sont les actions – surtout les américaines – qui ont généré le rendement le plus important.
  • Les placements en actions de marchés émergents ont été la deuxième source de capital complémentaire.
  • Les actions européennes et les formules à taux fixe sont restées stables et ont contribué au résultat positif.

Résultats du compartiment Dynamic:

  • Sa valeur nette d’inventaire a grimpé de 25,95 euros (à la date du 1er octobre 2014) à 27,30 euros (à la date du 31 décembre 2014).
  • Ce sont les actions – surtout les américaines – qui ont offert la contribution la plus importante.
  • Elles ont été suivies par les actions du secteur immobilier des marchés développés et par les actions de marchés émergents.
  • Du côté des formules à taux fixe, les obligations d’État européennes à plus long terme ont aussi contribué au résultat positif, leur rendement ayant baissé.
  • Les autres actifs ont signé un rendement neutre à positif.

Grâce à ce résultat à la fois stable et positif, il n’est pas nécessaire de modifier la composition des compartiments, ni la pondération des actions, obligations et autres placements.

Cinq prévisions qui pourraient avoir un impact sur le Record Fund en 2015

  • La faible inflation va persister, essentiellement en Europe et au Japon.
  • Les taux à long terme vont partout se maintenir à de bas niveaux.
  • Les États-Unis vont continuer de tirer la croissance économique.
  • Les cours d’actions vont encore varier (volatilité élevée).
  • Le dollar américain va rester solide.

Suivez l’évolution de votre Record Fund

Inscrivez-vous dès maintenant à la newsletter